Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

10 Janvier 2014, 09:10am

Publié par Fabrice Mundzik

"L'Homme préhistorique. Images et imaginaire", sous la direction de Albert et Jaqueline Ducros fut publié par L'Harmattan, dans la collection Histoire des Sciences Humaines, en 2000.

Les amateurs auront reconnu l'illustration d'Antoine Calbet pour "Nomaï", de J.-H. Rosny aîné, publié chez Borel dans la collection Lotus Alba en 1897.

Au sommaire de cet ouvrage :

Avant-Propos

Yves Coppens - Préface

Albert et Jaqueline Ducros - Introduction. L'homme fossile, cet inconnu

La préhistoire dans l'histoire

Claude Blanckaert - Avant Adam, Les représentations analogiques de l'homme fossile dans la première moitié du XIXe siècle

Nathalie Richard - L'homme invisible, les historiens français et l'homme fossile à la fin du XIXe siècle

Marc-Antoine Kaeser - Le fantasme lacustre. Un mythe et ses implications idéologiques dans la Suisse du XIXe siècle

Alain Froment - Enjeux idéologiques de la paléontologie humaine : la perspective afrocentrique

De l'homme et de l'animalité

Jean-Yves Pautrat - L'homme primitif, la vie, l'histoire

Goulven Laurent - Images de l'homme. La controverse Osborn-Gregory sur l'origine de l'homme (1924-1934)

Luc Vallin - Agressivité et violence de l'homme préhistorique dans ses représentations modernes

Albert et Jaqueline Ducros - Du gorille à l'homme fossile : art et science

Savants et profanes

Noël Coye - En leur science et conscience : vulgarisateurs et caution scientifique en préhistoire au XIXe siècle

Gilles Boëtsch et Jean-Noël Ferrié - Construire la préhistoire : une anthropologie de la communication de la science

Wiktor Stoczkowski - Le peintre et l'homme préhistorique : « l'hypothèse exprimée au pinceau » [annoncé sous le titre "L'homme préhistorique : portraits imaginaires peints d'après nature" dans la Table des matières]

Roberta de Felici - Émotions et langages dans le roman préhistorique de J.-H. Rosny aîné

Index des auteurs cités

Ont participé à ce volume

Table des matières

L'ensemble des textes que regroupe cet ouvrage est parfois très technique, mais toujours instructif.

Il y a de nombreuses allusions à l'oeuvre préhistorique des frères J.-H. Rosny (même si les auteurs ne citent que J.-H. Rosny aîné), en plus de l'article signé Roberta de Felici.

Dans "Le fantasme lacustre", Marc-Antoine Kaeser note :

"Les Lacustres [...] étant admis qu'ils sont nos ancêtres, sont pour leur part déjà porteurs de tous les espoirs de leur descendance. *

* On a pu identifier une perspective analogue, dans les romans de J.-H. Rosny aîné. Une certaine fascination, teintée de nostalgie, s'y accorde parfaitement avec l'évolutionnisme progressiste affiché chez leur auteur."

Luc Vallin indique, dans "Agressivité et violence de l'homme préhistorique dans ses représentations modernes", que :

"Le vol du feu civilisateur [est] grâce au romancier J.-H. Rosny aîné et à l'adaptation cinématographique de J.-J. Annaud, le thème le plus connu des créations de fictions préhistoriques. Dans cette oeuvre, comme dans le mythe de David et Goliath, les « évolués » doivent se défendre contre des brutes bornées, agressives et souvent cannibales"

Pour Wiktor Stoczkowski, "Le peintre et l'homme préhistorique : « l'hypothèse exprimée au pinceau »" :

"Il est frappant d'observer avec quelle fierté et quelle insistance Rosny aîné et Annaud, de même que [Zdenek] Burian, soulignaient leurs ambitions réalistes. Et ils étaient tous trois, bien que chacun à sa manière, loin du réalisme [...] Leur « réalisme » était tout autre, et ce fut le seul peut-être que l'art connaisse : un réalisme de convention, celui qui fait appel aux accessoires d'une vision préconçue de la réalité et qui se nourrit de l'imagination conditionnée. Il lui importe moins de refléter une réalité que de dresser un décor conventionnel, crédible à la fois par son exotisme et sa familiarité qui confère un air d'authenticité à l'ensemble de la représentation."

Le dossier de Roberta de Felici porte sur les "Émotions et langages dans le roman préhistorique de J.-H. Rosny aîné" :

"La question de la formation des sentiments et des passions chez l'homme originel avait déjà été traitée dans la littérature narrative [...] et philosophique. Mais au XIXe siècle, les spécialistes ont essayé de fournir une réponse valable scientifiquement. Ils partaient de l'idée que l'amour — en particulier l'amour-passion — était inconnu des sauvages (et, par analogie, des hommes préhistoriques)."

"Rosny s'est donc plu à imaginer la naissance de l'amour chez le primitif qu'il considère comme un être simple mais voué à la complexité. Et c'est surtout dans le jeune homme qu'il s'attarde le plus à décrire le « battement du coeur  »."

Une recherche, ainsi qu'une reflexion, très bien documentées.

Ce dossier est véritablement très passionnant, proposant une vue générale du corpus rosnyien en faisant, par exemple, le lien avec l'utilisation "des mots anglais pour mieux donner l'idée qu'il s'agit d'une histoire située à Londres" dans le roman "Nell Horn" ou en évoquant "Marc Fane".

Une remarque toutefois (ce qui n'étonnera pas les habitués de ce Blog...), j'ai signalé un peu plus haut que les différents auteurs ne citaient que J.-H. Rosny aîné.

Rendons à César... etc... : les romans "Marc Fane", "Vamireh" et "Eyrimah", cités à plusieurs reprises, ont été écrits en collaboration par J.-H. Rosny aîné ET J.-H. Rosny Jeune, sous la signature collective J.-H. Rosny.

A ce sujet, se référer au dossier "Que nous enseigne la convention littéraire de 1935 ?" publié dans Le Visage Vert n°23 de novembre 2013.

En conclusion, "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" est un ouvrage de référence, que tout amateur de fictions préhistoriques se doit de lire !

 

Compléments de lecture :

Roberta De Felici "La Création onomastique chez J.-H. Rosny aîné" in Un seul monde. Relectures de Rosny aîné (P.U. de Valenciennes - 2010)

J.-H. Rosny aîné "Nell Horn de l'Armée du Salut", édition de Roberta de Felici (Classique Garnier - 2011)

Roberta de Felici "J.-H. Rosny aîné et l’imaginaire de la langue" (2013) [Conférence]

Un précurseur : Élie Berthet et les romans préhistoriques

Lucien Brives "Drame de la préhistoire" (1925)

Sogny "Crih et Crah, Enfants de la préhistoire" (Ferenczi - 1951)

Lordius "Scène de chasse préhistorique" (2013)

Critique de "Vamireh" par Jules Renard (1892)

Critique de "Vamireh" par M. Champimont (1892)

Critique de "Vamireh" par Georges Pellissier (1892)

Critique de "La Guerre du Feu" par Lucien Rolmer (1911)

Critique de "Le Félin géant" par Charles Phalippou (1923)

Critique de "Helgvor du Fleuve Bleu" par Théo Varlet (1931)

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

Collectif "L'Homme préhistorique. Images et imaginaire" (L'Harmattan - 2000)

Commenter cet article