Overblog
Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

J.-H. Rosny et Georges Clemenceau

, 06:44am

Publié par Fabrice Mundzik

Georges Clemenceau (1841 – 1929), le célèbre "Tigre", homme politique, journaliste, écrivain (1). Par l’intermédiaire de Gustave Geffroy, les frères J.-H. Rosny le rencontrent.

Lors du Banquet Goncourt, donné au Grand Hôtel le 2 mars 1894, Georges Clemenceau prononce un discours. J.-H. Rosny aîné était présent dans la salle.

Dans son Journal, Edmond de Goncourt note, à la date du 25 octobre 1895 "Dîner place Gaillon avec Paul Bonnetain, toujours l'ami Geffroy, Lucien Descaves, les deux Clemenceau (Georges et son frère Paul), J.-H. Rosny (aîné), et le peintre Claude Monet."

"Tous les témoignages, notamment de Gustave Geffroy et d'Octave Mirbeau, montre un Georges Clemenceau acceptant sa défaite avec stoïcisme et bonne humeur, il « crâne ». Il rentre à Paris et va vivre de sa plume. Il réduit le train de vie plutôt modeste de La Justice, va voir Rosny Aîné, Charles Edmond pour leur demander conseil et se met à écrire un roman." (2)

J.-H. Rosny aîné consacre tout un chapitre de son ouvrage "Torches et Lumignons" à la description de sa collaboration aux journaux "Gil Blas et Justice" et dit de lui : "Clemenceau fut magnifique. Il s'improvisa journaliste, romancier, homme de théâtre, il se révéla polémiste de haute marque" dans "Portraits et souvenirs". [UN TEXTE A LIRE SUR CE BLOG]

En 1888, Georges Clemenceau demande à J.-H. Rosny aîné l'autorisation de republier "Nell Horn de l'Armée du Salut" dans le journal La Justice qu'il a fondé en janvier 1880 avec Camille Pelletan. Ce roman des mœurs londoniennes fut publié chez Giraud en juillet 1886, puis par Albert Savine, en février 1887. Cette 2e édition est d'ailleurs annoncée dans Le Feu follet, revue littéraire et artistique de février 1887 par l'éditeur.

A défaut d'avoir été prépublié, le roman sera donc postpublié dans le journal La Justice, en 81 parties, du n°3056 (27 mai 1888) au n°3166 (14 septembre 1888). Cette publication n'est pas référencée dans les bibliographie, ni citée dans "Nell Horn de l'Armée du Salut de J.-H. Rosny aîné" de Roberta De Felici (Classique Garnier - 2011).

Leur collaboration littéraire ne s'arrête pas là. Cinq ans plus tard, "L'Indomptée" des frères J.-H. Rosny apparaît aussi dans les pages de La Justice : du n°5018 (10 octobre 1893) au n°5073 (5 décembre 1893), en 56 parties, toujours à la demande de Georges Clemenceau. Il s'agit bien, cette fois, d'une prépublication puisque l'édition en volume, chez Léon Chailley, date de 1894 et que le journal annonce :

"Nous commençons aujourd'hui la publication d'un roman inédit, spécialement écrit pour LA JUSTICE par J.-H. Rosny, l'un des noms les plus autorisés de la jeune littérature : L'INDOMPTEE."

D'après l'inventaire du "Fond Rosny aîné", une partie de la correspondance entre J.-H. Rosny aîné et Georges Clemenceau (5 lettres datées de 1911 et s.d.) est conservée à la Médiathèque municipale de Bayeux.

 

(1) Pour plus d'informations à ce sujet, lire la thèse de Sylvie Brodziak : "Clemenceau, écrivain" (Thèse pour l’obtention du grade de Docteur de l’Université de Cergy-Pontoise en Langue et Littérature françaises sous la direction de Monsieur le Professeur Bernard Mouralis - 30 novembre 2001).

(2) Léo Hamon "Les Opportunistes : les débuts de la République aux républicains" (rééd., Les Éditions de la MSH – 1991)

(3) J.-H. Rosny Aîné "Torches et Lumignons" (La Force française-1921)

Georges Clemenceau à "La Justice", par Pelletan

Georges Clemenceau à "La Justice", par Pelletan

J.-H. Rosny aîné "Nell Horn de l'Armée du Salut" in La Justice (1888)

J.-H. Rosny aîné "Nell Horn de l'Armée du Salut" in La Justice (1888)

J.-H. Rosny aîné "L'Indomptée" in La Justice (1893)

J.-H. Rosny aîné "L'Indomptée" in La Justice (1893)