Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Alain Pagès "Zola et le groupe de Médan : Histoire d'un cercle littéraire" (Perrin - 2014)

7 Octobre 2014, 17:28pm

Publié par Fabrice Mundzik

"Zola et le groupe de Médan", écrit par Alain Pagès, fut publié en 2014 aux éditions Perrin.

Alain Pagès est directeur des Cahiers naturalistes depuis 1988 (voir le site), professeur à la Sorbonne et grand spécialiste d'Emile Zola.

"Zola et le groupe de Médan" est dense, fourmille d'anecdotes et d'informations toutes plus instructives les unes que les autres. Même si chacun des chapitres mériterait à lui seul d'être détaillé, il me faut concentrer cette présentation sur l'axe rosnyien, qui est le coeur et la raison d'être de ce Blog.

Dans son chapitre sur "La nouvelle vague naturaliste (1882-1887)", Alain Pagès évoque les "« Rôderies » parisiennes" du futur J.-H. Rosny aîné :

"Au même moment, alors que l'étoile d'A rebours [de Joris-Karl Huysmans] commence à briller au firmamant des lettres parisiennes, un écrivain de vingt-huit ans, récemment débarqué de Londres, rêve de pénétrer dans un monde qui lui demeure inconnu. Joseph-Henri Boex (que l'on connaîtra bientôt sous le nom de Rosny) est arrivé à Paris en novembre 1883".

Rosny parle longuement de ces fameuses rôderies dans son "Journal", ainsi que dans ses Mémoires. Alain Pagès insiste sur sa manière de travailler : "observer, repérer, emmagasiner dans la mémoire une foule d'impressions qui seront ensuite reprises et transformées".

De la volontée de percer exprimée par Rosny au rôle joué par son frère Séraphin-Justin, futur J.-H. Rosny Jeune, qui l'encourage avec ferveur, en passant par l'idée de fonder une "nouvelle école" [cf. Jules Huret "Enquête sur l’évolution littéraire" (Bibliothèque Charpentier - 1891)], Alain Pagès décrit parfaitement le parcours de ce "Jeune", très rapidement devenu le fer de lance de la "Génération montante".

Le parallèle entre Rosny, Lucien Descaves et Paul Bonnetain est très intéressant. Monsieur Pagès précise d'ailleurs que "des trois, Joseph-Henri Boex est celui qui se montre le plus hésitant". Sa correspondance (très courte) avec Emile Zola — chez qui il cherche une forme de reconnaissance : "Oh ! le bien que me ferait un mot d'encouragement de vous" lui écrit-il en 1886 — le démontre bien.

Il ne l'obtiendra jamais... Emile Zola finit par lui répondre "Eh ! mon cher confrère, que vous écrirais-je, si je vous lisais ? [...] Pourquoi perdre votre temps et me faire perdre le mien ? [...] Travaillez, publiez et remettez-vous au travail : c'est encore le seul moyen de combattre ses doute".

Comme le souligne Lucile Bourquelot-Kirsch, dans "Zola et les jeunes écrivains" : "Zola ne condamne pas, mais il s'abstient de lire. Cette attitude, somme toute défendable, paraît pourtant désobligeante".

Même si, tout au long de sa vie, Rosny aîné a mis en pratique les conseils de Zola : "Travaillez, publiez et remettez-vous au travail", il n'a jamais accepté cette forme de rejet qu'est la non-lecture de son premier roman.

Alain Pagès indique que "lorsqu'on veut progresser dans la carrière des lettres, il faut fréquenter le Grenier d'Auteil. Y pénétrer constitue le désir secret de bien des débutants". Rosny envoie son roman : Edmond de Goncourt apprécie "Nell Horn" et l'invite au Grenier. Son frère cadet y entrera aussi par la suite.

Rancunier ? Influencé par Edmond de Goncourt et Alphonse Daudet (d'après J.-K. Huysmans et Henry Céard) ? A-t-il envie de leur "faire plaisir" ? J.-H. Rosny aîné participe au "Manifeste des Cinq" ; il a d'ailleurs reconnu la rédaction de ce brûlot, quelques années plus tard.

Cette action d'éclat le poursuivra pendant des années, et même bien après son intervention au pélerinage de Médan en 1911, puisque certains lui reprochent encore de nos jours...

En réaction au Manifeste des Cinq, Alain Pagès évoque les chansonniers du boulevard, les "couplets satiriques de Jules Jouy" et cite Grosclaude (Ah ! le désormais classique "Rosny soit qui mal y pense !" ). Un extrait "Les Moucherons et l’Éléphant", par Jules Jouy, est proposé dans un autre article, sur ce même Blog.

Il est question, un peu plus loin dans "Zola et le groupe de Médan", de la "Soirée des Cinq" proposée au Théâtre-Libre d'Antoine.

André Antoine en parle dans ses Mémoires :

"Notre prochaine soirée sera tout entière composée d'ouvrages signés des auteurs du fameux manifeste des Cinq à propos de la Terre. [Rosny aîné était présent dans la salle, mais ne présenta pas de pièce. Le cinquième était, ce soir-là, Henri Lavedan] [...] La soirée des Cinq n'a pas trop mal marché ; les auteurs ont du talent, mais, visiblement, le public littéraire n'a pas approuvé leur démonstration contre le maître de Médan [...] Zola, que l'on est allé interviewer sur la soirée des Cinq, comme toujours, plein de bon sens et de raison, dit avoir assisté au spectacle et trouvé la tentative intéressante ; cependant, pour lui, elle n'a pas révélé la nouvelle forme théâtrale qu'il attendait d'eux après leur récent éclat".

Alain Pagès évoque aussi l'affaire Dreyfus, l'affaire de la correspondance entre Zola et les Goncourt, ainsi que d'autres "affaires" que vous découvrirez en dévorant cet ouvrage, comme j'ai pu le faire !

Un ouvrage de référence, hautement recommandé !

Terminons en vous conseillant, en complément de lecture, les deux dossiers suivants :

Lucile Bourquelot-Kirsch "Zola et les jeunes écrivains : présentation et publication de la correspondance échangée entre Zola et J.-H. Rosny Aîné", in Cahiers naturalistes n°40 (1970) [ouvrage qui n'est pas encore présenté sur ce Blog, patience...]

Jean-Michel Pottier "L’ombre du manifeste. Autour d’une lettre d’Alexandrine Emile-Zola", in Les Cahiers naturalistes n°70 (1996)

Alain Pagès "Zola et le groupe de Médan : Histoire d'un cercle littéraire" (Perrin - 2014)Alain Pagès "Zola et le groupe de Médan : Histoire d'un cercle littéraire" (Perrin - 2014)

Alain Pagès "Zola et le groupe de Médan : Histoire d'un cercle littéraire" (Perrin - 2014)

Au sommaire :

Prologue

1. Le berceau provençal (1840-1868)

Les inséparables
Lettres de Paris
La fraternité du cénacle
Retrouvailles
La colonie aixoise
Sortir de l'anonymat

2. Maîtres et disciples (1868-1876)

Boulevard de Montmorency
Rue La Condamine
La grande catastrophe
En écoutant Flaubert
Agapes littéraires
Le canotier d'Argenteuil

3. La bataille de L'Assommoir (1876-1878)

Une visite aux Batignolles
À l'enseigne de « La République des Lettres »
Naissance du groupe des Cinq
Chez la mère Machini
Salle des Capucines
Le scandale naturaliste
Le dîner Trapp
À la feuille de rose
Les Cloches de Paris
Un asile champêtre
L'Éternel féminin
Devenir « Dieu » ?

4. Le cercle de Médan (1879-1881)

L'Assommoir au théâtre
Le bal de l'Elysée-Montmartre
Le dernier dimanche de Flaubert
L'été à Médan
Genèse d'un recueil
Les frontières du groupe
Souvenirs de guerre
Le tourniquet des bécasses
Services de presse
La « mauvaise foi » de la critique
En compagnie de Fernand Xau
La montée de Canteleu
Une revue pour le naturalisme
Chouya et Boulou
Le mariage de Léon Hennique
Le « Théâtre de Médan »

5. La nouvelle vague naturaliste (1882-1887)

Une journée à Médan
Héloïse Pajadou
Les aventures de Charlot
Trublot le facétieux
À rebours, une rupture ?
« Rôderies » parisiennes
Procès littéraires
Le Grenier d'Auteuil
Parcours initiatiques
Sainte-Pélagie
Le destin de Robert Caze
L'Œuvre, roman autobiographique
Une soirée au Théâtre-Libre
Le « Manifeste des Cinq »

6. L'avenir d'un mythe (1887-1930)

La constellation naturaliste
L'Attaque du moulin à l'Opéra-Comique
Dans la tourmente de l'affaire Dreyfus
Les derniers disciples
« Un moment de la conscience humaine »
Le premier pèlerinage
Le legs de Cézanne
Lieux de mémoire
Où l'on reparle du « Manifeste des Cinq »

Épilogue

Notes

Bibliographie

I. Témoignages, journaux et correspondances
II. Biographies et ouvrages de synthèse

Index

 

A lire aussi :

Les Cahiers naturalistes n°70 (1996)

Les Cahiers naturalistes n°80 (Septembre 2006)

Collectif "Un seul monde. Relectures de Rosny aîné" (P.U. de Valenciennes - 2010)

Florence Bidaut "L'écriture de la judéité dans 'Vérité' d'Emile Zola" (Lettres Modernes - 2014)

Léon Deffoux "Le Manifeste des "Cinq" contre La Terre" (1929)

A voir (vidéos mises en ligne par la librairie Gibert Joseph) :

Rencontre avec Alain PAGES autour de la biographie collective "ZOLA et le groupe de MEDAN" Part 1

Rencontre avec Alain PAGES autour de la biographie collective "ZOLA et le groupe de MEDAN" Part 2

Alain Pagès "Zola et le groupe de Médan : Histoire d'un cercle littéraire" (Perrin - 2014)

Alain Pagès "Zola et le groupe de Médan : Histoire d'un cercle littéraire" (Perrin - 2014)

Commenter cet article