Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)

5 Mars 2013, 17:50pm

Publié par Fabrice Mundzik

"Le Scarabée d'or", d'Edgar A. Poe, fut publié chez E. Dentu, dans la Petite collection Guillaume, en 1892.

L'ouvrage est agrémenté de nombreuses gravures, in et hors-texte, de Mittis.

Cette traduction est attribuée aux frères J.-H. Rosny par la Convention littéraire signée en 1935 .

A ce sujet, se référer au dossier "Que nous enseigne la convention littéraire de 1935 ?" publié dans Le Visage Vert n°23 de novembre 2013.

Notez bien l'orthographe de l'auteur sur la couverture et en page de garde : "Edgard Poë" !

Ce texte est précédé d'une préface de J.-H. Rosny, que nous vous proposons de lire intégralement :

 

PREFACE

Nous nous sommes astreints à suivre dans cette traduction le mouvement de la phrase anglaise, et à reproduire fidèlement les expressions originales chaque fois qu'elles étaient claires ; nous croyons avoir rendu ainsi, dans la mesure du possible, non seulement la pensée, mais encore la forme d'Edgard Allan Poë.

Il peut en effet paraître intéressant de chercher des équivalents français à telle tournure anglaise ; mais, outre qu'il y a dans cette manière quelque chose d'irrespectueux pour un auteur de génie, le lecteur n'y trouve pas son compte. Avant tout, c'est Edgard Poë que le lecteur cherchera dans le Scarabée d'or. S'il le pouvait, il lirait cette oeuvre dans la langue où elle fut écrite, et, par conséquent, il aimera que la traduction lui apporte une saveur bien américaine, il aimera d'y rencontrer des images, des mots, des rythmes qui sont un charme par leur étrangeté même.

Entre la traduction mot à mot qui manquerait de clarté et l'interprétation fantaisiste qui enlève tout caractère personnel, il y a place pour un travail modeste et scrupuleux où le texte étranger se trouve serré de près, sans altération inutile. C'est ainsi que nous offrons le Scarabée d'or à un public soucieux de posséder une version très exacte et, nous l'espérons, très esthétique de ce beau conte.

Le texte américain qui nous a servi est excellent, composé et corrigé sur les manuscrits de l'auteur lui-même.

EDGAR-ALLAN POE est né à Baltimore, en 1811. — Il publia le Scarabée d'or, avec succès, dans les revues américaines, ainsi que le Double assassinat de la rue Morgue, le Coeur Révélateur, les Aventures de Gordon Pym, Eurêka, un grand nombre de poèmes et de contes.

Doué d'une des originalités les plus puissantes que l'on connaisse en littérature, sa réputation fut médiocre en Amérique. Il doit à la France d'être apprécié à sa juste valeur.

Ce génial écrivain est mort misérablement en 1849.

 

(EDIT : Merci à Lionel Évrard pour la relecture, j'avais effectivement laissé passer quelques erreurs...)

Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)

Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)

Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)

Edgar A. Poe "Le Scarabée d'or", trad. de J.-H. Rosny (Dentu - 1892)

Commenter cet article