Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

3 Avril 2014, 16:55pm

Publié par Fabrice Mundzik

Cette "Incroyable aventure d'un vieux savant", écrite et illustrée par Georges Cyr, fut publié dans La Jeunesse illustrée n°171 du 3 juin 1906.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Je m'en fus, l'autre jour, voir mon vieil ami Philibert Decampus, que je trouvai dans son cabinet de naturaliste en train de mettre la dernière main à son ouvrage sur le monde préhistorique.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

De sa propre bouche, j'eus le rare bonheur d'ouïr cette mirobolante histoire qui lui était arrivée dernièrement :

« — Figure-toi, me dit-il, que la semaine dernière, invité par un ami à chasser, je pris place avec lui dans son automobile qui nous conduisit en pleine forêt.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

« Là nous nous dispersons.

Resté seul, je m'assois pour méditer un peu, soudain j'entends des craquements de bois mort :

« Un lapin, m'écriai-je », je saute sur mon fusil quand, les branches s'écartant, un mammouth colossal apparaît à mes yeux.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

« Oui, un mammouth, cet ancêtre des éléphants, mais cinq fois plus gros que ceux-ci.

Heureusement, je n'étais pas loin de l'endroit où nous avions laissé l'auto ; retrouvant mon sang-froid, j'y cours et me voilà parti à toute vitesse.

L'animal, surpris, pousse un cri rauque pareil au tonnerre. A cet appel d'autres accourent et se mettent à ma poursuite. La terre tremblait sous les pas de ces colosses.

Les arbres eux-mêmes, maintenant étaient d'un autre monde, comme ceux dont on retrouve des vestiges dans la houille et qui existaient au début de la création.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Tout à coup, une sorte de salamandre colossale, un stégosaurus, me barre le passage, mais son élan était mal calculé et je lui passe sous le ventre.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

« Ouf ! Enfin je prends de l'avance sur mes poursuivants, qui commencent à se fatiguer, je respire un peu.

Crac, ma voiture s'arrête, plus d'essence dans les réservoirs, je suis perdu.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

« Comme un fou, je saute en bas de mon auto et, sans savoir au juste ce que je faisais, je grimpe au premier arbre que je rencontre.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

« Voilà bien ma malchance : dans ma course affolée je ne m'étais pas aperçu que ce qui me semblait un tronc d'arbre était le cou d'un brontosaure, dissimulé derrière une roche et qui broutait les feuilles des arbres.

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

« Je vis bientôt mon erreur fatale, car l'animal prit sa course et, d'un mouvement brusque, me jeta dans l'eau profonde d'un lac.

« Avant de disparaître dans l'eau, j'eus le temps d'apercevoir un homme primitif, habitant ces cités lacustres bâties sur pilotis, dont on trouve...

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

… encore la trace de nos jours dans certains lacs, qui me saisit ; j'eus la sensation qu'il m'emportait sur  le rivage.

« Chose étrange, j'entendis qu'il m'appelait par mon nom. Comment diable cet homme, qui vivait il y a des centaines de milliers d'années...

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

... pouvait-il me connaître ?

J'ouvre les yeux et je vois mon ami qui, en riant, me raconte que, m'étant endormi, j'étais tombé dans un ruisseau où il m'avait repêché.

— J'avais donc rêvé ?  Non, j'aime mieux croire que j'ai fait réellement un voyage dans le passé. »

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Georges Cyr "Incroyable aventure d'un vieux savant" (1906)

Commenter cet article