Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

J.-H. Rosny aîné, réponse à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" (1927)

22 Février 2014, 14:47pm

Publié par Fabrice Mundzik

Réponse de J.-H. Rosny aîné à l'enquête menée par Maurice Hamel et Charles Tournier : « Faut-il abolir la prostitution réglementée ? ».

Les réponses reçues furent compilées dans l'ouvrage "La Prostitution, enquête de Maurice Hamel & Charles Tournier" publié par C.G.E.P. en 1927.

Il est composé de 3 grandes parties :

Première partie :

Réponses à l'enquête (les réponses sont commentées par M. Hamel & C. Tournier)

Deuxième partie :

De la prostitution dans la littérature (il s'agit d'extraits d'ouvrages)

Charles Tournier - Sodomie - Lesbiennisme - Sophisme

Guy de Maupassant - La Maison Tellier

Jean Lorrain - La Maison Philibert

Victor Margueritte - Prostituée

André Dahl - Ces Dames du 12

Pierre Loiselet - Filles de Joie

Armand Villette - Du Trottoir à St-Lazarre

Jean José Frappa - Le Paris des Métèques

Troisième partie :

Extraits de Dufour et commentaires des auteurs

Dr Léon Bizard - La Prostitution à Paris

A. Mithouard - Maisons publiques ou de Rendez-vous

Dr Léon Bizard - Les Dangers de la Prostitution clandestine

Ligue de Moralité publique et Commentaires des auteurs

Dr Sicard de Plauzoles - Règlementation de la Prostitution

Emile Massard - Projet de voeu pour la réglementation de la Prostitution au Conseil municipal de Paris

A. R. Proschovsky - Comment éviter les maladies vénériennes

Paul Watrin - La Rançon de la Débauche

Charles Tournier - Commentaires

Maurice Hamel & Charles Tournier - Conclusion

Faut-il abolir la prostitution réglementée   ?

Comment  résoudre  ce problème  social ?

Il n'est pas inutile, avant d'ouvrir ce débat, de constater que la société se détourne avec lâcheté et hypocrisie de la plupart des problèmes dont l'importance est considérable au point de vue de l'avenir des races. Il n'est pas douteux que ce sont presque toujours les questions capitales qui sont abandonnées en faveur de discussions d'un intérêt moindre ou même inférieur. Témoin ces séances grotesques de la Chambre des députés où des hommes que le suffrage universel a hissés à ces tribunes, pour plaider la cause des intérêts de la nation, ne s'appliquent qu'à jouer quotidiennement les plus scandaleuses comédies de vanité personnelle et à s'occuper de tout, sauf de ce pourquoi ils ont été mis là [...].

Réponse de J.-H. Rosny aîné

1° Parfois l'injustice conduit à la prostitution : le plus souvent c'est l'indolence, la rapacité, la grande facilité de « négocier » un plaisir qui ne coûte guère d'effort à celle qui la donne.

2° Il faudrait une chronique entière pour répondre sommairement à ces questions insidieuses.

3° On ne peut pas l'abolir. Elle est trop naturelle.

La prostitution m'apparaît une fonction normale des sociétés. La misère y conduit, certes, beaucoup de femmes, mais, en général, la prostituée a une nature spéciale : elle a horreur de l'effort.

Réglementer ? Oui, mais avec beaucoup plus de douceurs qu'actuellement, mais toutefois avec vigilance, car l'avarice est un fléau formidable.

Bien cordialement.

Réponse commentée par les enquêteurs :

Mais l'avarie existera tant qu'existera la prostitution. On la soigne... peut-être, mais on ne peut en abolir la cause qu'en abolissant la prostitution. Le contrôle sanitaire constant des prostituées est impossible, et le service médical de la police des mœurs ne peut que constater l'effroyable proportion des avariées.

— Permettez-nous, cher Maître, de vous faire remarquer que nous donnons au mot « prostitution » son acception exacte : Vendre son corps pour en tirer profit. Nous pensons, au contraire, que cela n'est pas naturel. Ce qui est naturel, c'est de faire l'amour quelle que soit la manière dont on le fasse, mais ce qui est odieux et répugnant, c'est de faire de l'amour un commerce et quel commerce !

Les réponses reçues viennent de Aurel, Renée Dunan, Lucie Delarue-Mardrus, Rachilde, Henri Barbusse, Théodore Botrel, André Billy, Sylvain Bonmariage, Saint-Georges de Bouhélier, Binet-Valmer, Félicien Champsaur, Albert Cim, Francis Carco, Maurice Dekobra, Roland Dorgelès, Max et Alex Fischer, Paul Féval fils, Florian-Parmentier, Han Ryner, Frantz Jourdain, Victor Margueritte, Raymond Poincaré, Paul Reboux, Daniel Riche, Maurice Rostand, Octave Uzanne, Maurice de Waleffe, etc...

A lire aussi sur le thème de la pauvreté et de la prostitution :

BIBLIO : Saga de la famille Lérande

BIBLIO : Nell Horn de l'Armée du Salut

La réponse d'Octave Uzanne sur le site de Bertrand Hugonnard-Roche : Octave Uzanne répond à une enquête sur la réglementation de la prostitution (1927).

La réponse de Renée Dunan sur le Blog qui lui est dédié : Réponse de Renée Dunan à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" (C.G.E.P. - 1927)

J.-H. Rosny aîné, réponse à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" in La Prostitution, enquête de Maurice Hamel & Charles Tournier (C.G.E.P. - 1927)J.-H. Rosny aîné, réponse à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" in La Prostitution, enquête de Maurice Hamel & Charles Tournier (C.G.E.P. - 1927)

J.-H. Rosny aîné, réponse à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" in La Prostitution, enquête de Maurice Hamel & Charles Tournier (C.G.E.P. - 1927)

J.-H. Rosny aîné, réponse à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" in La Prostitution, enquête de Maurice Hamel & Charles Tournier (C.G.E.P. - 1927)

J.-H. Rosny aîné, réponse à l'enquête "Faut-il abolir la prostitution réglementée ?" in La Prostitution, enquête de Maurice Hamel & Charles Tournier (C.G.E.P. - 1927)

Commenter cet article