Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

4 Août 2014, 10:47am

Publié par Fabrice Mundzik

Il y a peu, lors d'une discussion avec Joseph Altairac, nous évoquions les "anomalies" bibliographiques : il venait de me confier (contre bons soins) un volume daté de 1894, dont la dédicace, suivie de la double signature J.-H. Rosny aîné / J.-H. Rosny Jeune, est complètement anachronique !

Peu de temps auparavant, Bertrand Hugonnard-Roche (Librairie Ancienne et Moderne - L'amour qui bouquine) m'avait signalé un volume dédicacé par les frères J.-H. Rosny (là aussi, avec une double signature) à Octave Uzanne ou Joseph Uzanne : il se trouve qu'il s'agit du même roman...

Il existe aussi quelques dédicaces au nom de "J.-H. Rosny frères" ! Mais nous reparlerons de ces différentes anomalies sous peu...

Il n'est pas rare de trouver des textes écrits en collaboration réédités sous le seul nom de l'aîné.

Comme par exemple cette édition de "Le Docteur Harambur" publiée chez Plon en 1921, ou les textes édités dans la collection Bouquins et chez Bragelonne.

Parfois c'est un caricaturiste qui confond les deux frères : Bonshommes de Lettres, par Guilac (6 juin 1924).

Parfois, le "aîné" disparaît pour ne laisser apparaître que J.-H. Rosny comme auteur : "La Guerre du feu" édité par La Nouvelle France en 1943.

L'attribution d'une oeuvre collective, ou de l'aîné, à J.-H. Rosny Jeune est... peu courante !

J'ai déjà présenté sur ce Blog l'édition de  "Les Xipéhuz" attribuée à Séraphin-Justin Rosny par les éditions de Saint Mont, une erreur qui date de 2004.

La version du roman préhistorique "Vamireh", présentée ci-dessous, fut imprimée en avril 1952 par les éditions Plon.

La lecture de la couverture, de la page de titre, ainsi que de la liste des ouvrages "du même auteur" ne laisse planer aucun doute : le nom J.-H. Rosny Jeune est utilisé sciemment.

Notez tout de même que la liste de ouvrages "en collaboration" fait apparaître... "Vamireh" ! Hum... ne pas chercher de logique...

Seul le dos de l'ouvrage indique J.-H. Rosny, nom qui devrait être indiqué partout, puisqu'il s'agit d'une oeuvre écrite collaboration : à ce sujet, se référer au dossier "Que nous enseigne la convention littéraire de 1935 ?" publié dans Le Visage Vert n°23 de novembre 2013.

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

J.-H. Rosny Jeune "Vamireh" (Plon - 1952)

Commenter cet article