Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

3 Octobre 2013, 09:25am

Publié par Fabrice Mundzik

Dans le Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique (BAAAF) n°19 bis de décembre 1997 se trouvent les chroniques suivantes :

  • L’Initiation de Diane, roman spirite, de J.-H. Rosny aîné par Eliane Maryandré
  • L’aiguille d’or, de J.-H. Rosny, par P.W.

La présentation du roman "L'Initiation de Diane", publié à l'origine en 1930, puis réédité en 1934 est expédiée très rapidement :

Les trois romans suivants sont aux limites de nos sujets de prédilection. Dans l'ordre un roman spirite ou le spiritisme est portion congrue, une histoire de fous, et enfin un mythe de la littérature ressucité pour les besoins d'un conte plus où moins moral.

L'INITIATION DE DIANE
Roman Spirite de J. H. ROSNY aîné
Flammarion 1930.

Parce qu'elle a surpris son mari dans les bras d'une de ses amies, Diane se lance dans le spiritisme. Elle recherche les conseils d'un ancêtre qui finit par apparaître à la dernière page du roman. A part une petite séance au milieu du volume, on trouve dans ce roman beaucoup d'amour et peu de spiritisme.

Les deux autres romans présentés sont "Le Joueur de croquet" de H.-G. Wells (Gallimard - 1938) et "Zigoël" de Pierre Frondaie (Editions Emile-Paul Frères - 1932).

La chronique de "L'Aiguille d'Or" est plus conséquente :

L'AIGUILLE D'OR

de J. H. ROSNY

Armand Colin. 1899. Broché in-12° de 326 pp. E.O. 10 exemplaires sur Hollande avec marges.

EXTRAITS :

(...) En physique, sa science de prédilection, il aimait les phénomènes demeurés mystérieux, surtout ceux qui se lient à l'induction magnétique et électrique. Ses travaux étaient déjà remarquables. Sur ces points deux communications à l'Académie des Sciences avaient fait surgir son nom de l'obscurité.

(...) De cette lumière, et de l'influence des corps magnétiques sur elles, j'ai été amené à m'occuper du pouvoir magnétique de différentes substances.... (...)

— Si tu trouves par exemple le moyen d'aimanter une aiguille de cuivre, d'argent, d'or. cela ne pourra-t-il servir à découvrir les gisements de ces métaux ?

— Peut-être, mais ce n'est pas une certitude. Remarque, en effet, que l'aiguille d'acier indiquera bien la présence d'une masse de fer, mais non celle d'une masse de cuivre.

— Justement, grâce à mon invention, une indiquera le cuivre; une aiguille d'argent, l'argent ; une aiguille d'or, l'or (…)

RÉSUMÉ :

Un jeune savant travaille sur l'invention précitée tout en cherchant dans la bibliothèque familiale le secret de l'endroit où est caché une fortune en or cachée par son grand père. L'endroit est trouvé avec difficultés et va l'amener au Transvaal. Évidemment grâce à la boussole à l'aiguille d'or il va parvenir à ses fins. C'est tout pour la S.F. et pour en arriver là il vous faudra vous farcir cet ouvrage en partie consacré à la guerre que se livrèrent les Boers et les Anglais dans le Sud-Est africain. Vous saurez tout sur les différentes tribus et factions en présence. L'auteur vous aidera à faire pencher vos affinités pour les Boers et à détester un peu plus ces infâmes anglais. Le livre de J.H. Rosny (à noter l'absence d'« aîné » dans le nom de l'auteur (1)) n'est qu'un roman d'aventures ne comportant qu'un infime élément de science-fiction. Ce roman a du être pré-publié dans une revue de la maison Armand Colin car le style du récit en est affreusement lourd, l'auteur aurait certainement pu parvenir au même résultat en 200 pages seulement. Des chapitres entiers n'ont rien à voir avec l'histoire.

En trouvant ce bouquin et surtout en y découvrant un petit thème S.F., alors que je ne connaissais pas ce texte de Rosny un petit plaisir m'envahit, vite un coup de téléphone au père Brice Llorens. Mais là, oh surprise, l'intéressé connaissait déjà le texte. Déception ! La même mésaventure avec Marc Madouraud. Et ainsi de suite sur six coups de téléphone cinq personnes avait eu vent ou possédaient ce fulgurant chef-d’œuvre. Que me restait-il de plaisir à avoir trouvé ce livre, un texte inintéressant et un livre courant ? La vie de chineur de vieilles conjectures est ainsi faite, parfois de lourdes déceptions en jalonnent le parcours.

P.W.

La couverture rouge provient du référencement détaillé en cours sur BDFI : Bulletin des Amateurs d'Anticipation Ancienne. Scan mis en ligne par Ismaël II. La mienne est une variante imprimée sur papier bleue.

 

(1) Précision important : il n'y a, en effet, pas d'« aîné » dans le nom de l'auteur car ce texte fut bien publié sous signature collective avant d'être attribué par la Convention littéraire de 1935 à... J.-H Rosny Jeune !

J.-H. Rosny in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997J.-H. Rosny in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

J.-H. Rosny in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

L’Initiation de Diane, roman spirite, de J.-H. Rosny aîné in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

L’Initiation de Diane, roman spirite, de J.-H. Rosny aîné in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

L’aiguille d’or, de J.-H. Rosny in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

L’aiguille d’or, de J.-H. Rosny in Bulletin des amateurs d’anticipation ancienne et de littérature fantastique n°19 bis de décembre 1997

Commenter cet article