Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
J.-H. Rosny

J.-H. Rosny aîné - La Mort de la Terre et autres contes (BNF, coll. Les Orpailleurs - 2018)

26 Février 2018, 22:23pm

Publié par Fabrice Mundzik

La Bibliothèque Nationale de France annonce la réédition de La Mort de la Terre et autres contes, de J.-H. Rosny aîné, dans la collection Les Orpailleurs, pour mars 2018.

L'éditeur n'a pas encore communiqué sur le sommaire définitif de cette édition.

En toute logique, il devrait être composé ainsi (si le contenu de l'édition originale est respecté, ce qui n'est pas évident, puisque le résumé ne parle QUE du roman et pas du tout des contes) :

  • Roger Musnik - Présentation
  • J.-H. Rosny aîné - L'Alligator ; Après le naufrage ; Au fond des bois ; L'Avare; La Bataille ; La Bonne blague ; La Boucherie des lions ; Le Clou ; Le Condamné à mort ; Dans le néant; Des ailes ! ; Le Dormeur [1] ; Le Dormeur [2] ; En Angleterre [1] ; La Fille du menuisier ; Le Hanneton ; Histoires de bêtes ; La Jeune saltimbanque ; Le Lion et le taureau ; Le Mage rustique ; La Marchande de fleurs ; La Mère ; Mon ennemi ; La Mort de la Terre ; L'Oncle Antoine ; La Petite aventure ; La Plus belle mort ; Les Pommes de terre sous la cendre ; Le Quinquet ; Le Sauvetage de Népomucène ; Le Sauveteur ; Un Soir & Le Vieux biffin.

Présentation par l'éditeur :

Dans un futur indéterminé, les mers n’occupent plus que le quart de la surface de la Terre. Fleuves et lacs ont disparu. L’humanité s’est réduite à quelques milliers d’individus réfugiés autour d’oasis clairsemées. Un fléau les menace : les ferromagnétaux.

Targ part avec sa famille vers les Terres-Rouges, là où la vie est peut-être possible.

Résumé :

Un roman méconnu de l’auteur de La Guerre du feu, publié en 1912. La Mort de la Terre anticipe la disparition de l’espèce humaine menacée par de nouveaux animaux, constitués de matières magnétiques issues des fers utilisés dans les industries, et dévoreurs de globules rouges : les ferromagnétaux.

Targ, sa sœur Arva et son amoureuse Êré rencontrée lors de sa recherche d’oasis, vont être les seuls à vouloir tenter d’échapper à une mort certaine. Mais les oasis disparaissent au fur et à mesure remplacées par des déserts desséchés et il ne reste plus aucun espoir pour Targ, seul rescapé sur la Terre.

Ce court roman ne laisse aucune place à l’espoir de la survie de l’Homme pour qui la seule solution, pour ne pas supporter la souffrance, est l’euthanasie sous forme de poison hallucinogène.

Seule lumière dans cet ouvrage sombre, l’amour platonique et impossible entre Tard et Êré.

La B.N.F. me désespère... Elle semble croire qu'avant son arrivée en fanfare (et trompettes), rien n'a été fait... M'enfin !

La Mort de la Terre serait donc un roman méconnu publié en 1912 ?

Pour commencer, la première publication de La Mort de la Terre date de 1910.

Ensuite, La Mort de la Terre a connu plus d'une vingtaine d'éditions, ce qui est assez étonnant pour un "roman méconnu" !

Les plus récentes rééditions sont toujours disponibles : Étonnants classiques (Flammarion), Bragelonne et ArchéoSF.

Soupir...

Cet éditeur a déjà réédité L'Énigme de Givreuse, suivi de La Haine surnaturelle.

J.-H. Rosny aîné - La Mort de la Terre et autres contes (BNF, coll. Les Orpailleurs - 2018)

J.-H. Rosny aîné - La Mort de la Terre et autres contes (BNF, coll. Les Orpailleurs - 2018)

J.-H. Rosny aîné - La Mort de la Terre et autres contes (BNF, coll. Les Orpailleurs - 2018)

J.-H. Rosny aîné - La Mort de la Terre et autres contes (BNF, coll. Les Orpailleurs - 2018)

Commenter cet article