Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Brève : L'Académie Goncourt (1902)

16 Janvier 2015, 18:06pm

Publié par Fabrice Mundzik

Brève lue dans Le Stéphanois du 12 avril 1902 :

L'Académie Goncourt

Dans quelques jours, un décret du président de la République reconnaîtra d'utilité publique la « Société littéraire des Goncourt » qui, d'après les instructions du testateur, compte dix membres, dont sept désignés par lui : Huysmans, Octave Mirbeau, Rosny (junior), Rosny (senior), Hennique, Paul Margueritte, Gustave Geffroy et trois par la Société : Elemir Bourges, Lucien Descaves et Léon Daudet, le benjamin de ces « Dix » qui ont un peu plus d'esprit que les « Quarante » qui, chacun le sait, n'en ont que comme quatre.

Rappelons qu'en 1874, M. de Goncourt avait déjà désigné les noms de ceux qui devaient faire partie de cette société, c'était : Théophile Gautier, Louis Veuillot, Gustave Flaubert, Paul de Saint-Victor, Fromentin, Barbey d'Aurevilly, Théodore de Banville, Jules Vallès, Emile Zola, Alphonse Daudet.

Chacun des sociétaires devait toucher une rente de 6.000 francs, mais en raison de difficultés financières, celle-ci ne s'élève plus qu'à 3.000 francs. De plus, un prix de 5.000 francs doit être décerné chaque année à la meilleure œuvre parue en prose, roman ou nouvelles, mais exclusivement en prose. Avis à ceux qui ont la prétention de doter la littérature d'un frisson nouveau. Le goncourt est ouvert...

Brève : L'Académie Goncourt (1902)

Brève : L'Académie Goncourt (1902)

Commenter cet article