Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Allusions : Jean Ray "Mon fantôme à moi" (1947)

24 Septembre 2014, 14:00pm

Publié par Fabrice Mundzik

Extrait du recueil "Le Livre des fantômes", par Jean Ray, publié en 1947.

Réédité chez différents éditeurs, l'édition présentée ci-dessous est parue chez Marabout en 1966.

MON FANTÔME À MOI

(L’homme au foulard rouge)

Non seulement ceci n’est pas un conte, mais c’est un document. Si des souvenirs n’y vibraient pas, si, à travers mers, champs et villes, je n’y faisais pas de merveilleux retours vers mon enfance et ma jeunesse, je le voudrais net et sec comme un rapport ou une règle de trois.

Trois grands écrivains – ils ont, hélas, rejoint depuis l’immense bataillon des morts – m’ont posé la même question en refermant un de mes livres de contes (1).

— Avez-vous, en toute sincérité, fait la rencontre d’un fantôme ?

En vérité : oui.

La première rencontre date de si loin qu’elle devrait, simple et banale comme elle fut, rester enfouie parmi les premières images de la perception humaine.

Je n’avais pas tout à fait cinq ans [...]

(1) Puisqu’il s’agit d’un « document », citons des noms : ce furent J.-H. Rosny aîné, de l’Académie Goncourt, Maurice Renard et Gustave Vigoureux, l’écrivain flamand.

 

"Rosny, le prodigieux Rosny, disait Jean Ray, que son tempérament portait à l'hyperbole. Pour une fois, il se pourrait bien qu'il n'ait point tellement exagéré." [extrait de "Récits de science-fiction"]

"J.-H. Rosny aîné, qui l'aimait beaucoup, prétendait « qu'on s'entendait à peu près aussi bien avec lui qu'avec un tigre en colère ». De fait, ses compagnons de bord anglais l'avaient surnommé « Tiger Jack » […] Jean Ray s'est toujours tenu à l'écart du monde des lettres; et c'est le hasard seul qui lui fit rencontrer J.-H. Rosny aîné, Pierre Goemaere..." [extrait de Mystère-Magazine n°41, juin 1951, à lire sur NooSFere]

 

A lire aussi :

DOSSIER : J.-H. Rosny aîné et Pierre Goemaere

Allusions : "La Brigade chimérique" (2009-2010)

Allusions : Jean Ray "Mon fantôme à moi" (1947)

Allusions : Jean Ray "Mon fantôme à moi" (1947)

Commenter cet article