Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Allusions : Henri Loevenbruck "Le Mystère Fulcanelli" (Flammarion - 2013)

7 Mai 2014, 11:45am

Publié par Fabrice Mundzik

Allusions : Henri Loevenbruck "Le Mystère Fulcanelli" (Flammarion - 2013)

Allusions : Henri Loevenbruck "Le Mystère Fulcanelli" (Flammarion - 2013)

"Le Mystère Fulcanelli" de Henri Loevenbruck fut publié en octobre 2013 chez Flammarion.

Il s'agit du 3ème volet des aventures de Ari Mackenzie, personnage désabusé et attachant que je retrouve avec grand plaisir.

Les précedents romans ont pour titres "Le Rasoir d’Ockham" et "Les Cathédrales du vide".

Voici l'accroche de ce roman :

Un meurtre dans une vieille église de Séville…

Un assassinat dans une bibliothèque parisienne…

Un ancien manuscrit dérobé…

Et voilà que surgit de nouveau le nom du plus mystérieux alchimiste du XXe siècle: Fulcanelli !

Quel est le lien entre Henri Loevenbruck, Fulcanelli et les frères J.-H. Rosny ? En guise de réponse, voici un article, très court, intitulé "Le Mystère Fulcanelli", paru dans Le Figaro du 12 Juin 1965 :

Nul n'a jamais pénétré le secret de la véritable identité de Fulcanelli, auteur hermétique du "Mystères des cathédrales" (1926) et des "Demeures philosophales" (1903).

Certains ont voulu l'identifier à l'un des ses disciples : Julien Champagne, illustrateur de ses traités, ou même à... Eugène Canseliet.

D'autres crurent voir en lui l'académicien J.-H. Rosny aîné, mort en 1940. Enfin, crédules ou fantaisistes ne craignirent point d'assurer que Fulcanelli n'était rien de moins que... M. de Saint-Germain en personne !

Henri Loevenbruck cite 3 fois J.-H. Rosny aîné dans son roman :

"A ma connaissance, aucun historien officiel, rattaché à une université par exemple, ne s'est penché sur la question. Il y a néanmoins eu de nombreuses hypothèses, certaines intéressantes, d'autres fumeuses. On a évidemment envisagé que ce soit Canseliet et/ou Champagne, le préfacier et l'illustrateur, mais aussi des gens aussi divers que le libraire Pierre Dujols, l'écrivain Rosny aîné, l'égyptologue René Schwaller de Lubicz, l'un des fils de l'entrepreneur Ferdinand de Lesseps, le physicien Jules Violle, l'écrivain Raymond Roussel lui-même, l'astronome Camille Flammarion, et je ne sais combien d'autres encore."

[Camille] "Flammarion était également lié avec l'ésotériste Paul Le Cour (qui figure sur la liste des personnes présentes à ses funérailles dans le Bulletin de la Société astronomique de France). Celui-ci, féru, d'ésotérisme (mais aussi antisémite notoire et obsédé par le complot judéo-maçonnique), fonda un an après la mort de Flammarion l'association Atlantis. éditrice de la revue du même nom, revue ésotériste et traditionaliste. Or Gabrielle, seconde épouse de Flammarion, en était membre d'honneur, tout comme l'écrivain Rosny aîné."

Ainsi que dans une liste bibliographique.

"Le Mystère Fulcanelli" est il résolu...? Un seul moyen de le savoir : lisez ce très bon roman !

A lire aussi :

J.-H. Rosny aîné "La Lumière créatrice" in Atlantis n°350 (1987)

Le site officiel de Henri Loevenbruck

Le site dédié au roman "Le Mystère Fulcanelli"

Allusions : Henri Loevenbruck "Le Mystère Fulcanelli" (Flammarion - 2013)

Allusions : Henri Loevenbruck "Le Mystère Fulcanelli" (Flammarion - 2013)

Commenter cet article