Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

12 Mars 2014, 13:42pm

Publié par Fabrice Mundzik

"Dans la ménagerie littéraire", par Léo Paillet, fut publié chez Baudinière en 1925.

Il contient de nombreuses illustrations (caricatures) de Roger Chancel.

En voici le sommaire :

Classification d'après M. de Buffon

Les Mammifères :

Le Chamois (Henry Bordeaux)

Le Chat siamois (Pierre La Mazière)

La Chatte blanche (Colette)

Le Cheval (Marcel Boulenger)

La Chèvre (Antonin Seuhl)

Le Chien Saint-Bernard (Camille Mauclair)

Le Cochon (Victor Margueritte)

L’Écureuil (Jacques des Gachons)

Le Lynx (Fernand Divoire)

L'Ours (Jean Viollis)

Le Porc-Epic (Gabriel Reuillard)

Le Rat (Gaston Picard)

La Souris blanche (Rachilde)

Les Cétacés :

Le Dauphin (Michel Georges-Michel)

Les Ovipares :

Les Oiseaux : Le Coq (Marcel Prévost)

Le Corbeau (Abbé Louis Andard)

Le Perroquet (Frédéric Lefèvre)

La Poule (Poupette chérie)

Les Reptiles : Deux Cobras (Maurice Dekobra)

Les Insectes :

L'Araignée (Jean Ajalbert)

Le Grillon (Charles Derennes)

Les Animaux de la Légende :

Le Centaure (André Lichtenberger)

Le Faune (J.-H. Rosny aîné)

Le Loup Garou (André Dahl)

Le récit de la première rencontre entre Léo Paillet, jeune journaliste "à peine âgé de vingt ans" et J.-H. Rosny aîné, "le grand Rosny, ce maître incontesté de notre littérature", est un petit bijou d'humour et d'autodérision.

Léo Paillet raconte l'angoisse qui le tenaile en se rendant au rendez-vous :

"Je préférai monter à pied, car, voyez-vous, un ascenseur c'est un moyen rapide pour gravir les étages... et je n'étais pas pressé, oh ! mon Dieu, non, je n'étais pas pressé d'appuyer sur le bouton de sonnette !..."

"Je vous avouerai même que ce jour-là, j'aurais volontiers donne tout l'argent que je possédais au chauffeur de taci providentiel qui m'eut ramené chez moi [...] je ressentais une peur bleue."

L'entretien se déroule à merveille, il rencontre Mme Rosny, Marie Borel, et discute du roman "Les Rafales", "Le Testament volé", "La Guerre du Feu", "Nell Horn", "Le Félin Géant", "La Mort de la Terre", etc... avec le vieux Maître :

"J.-H. Rosny aîné, enveloppé d'une houppelande brune que ses intimes connaissent bien., venait de me procurer sans le savoir ma première joie d'origine littéraire."

"Je dégringole les marches, joyeux, léger, rajeuni (mais non, on ne rajeuni pas à vingt ans !) et j'emporte orgueilleusement la vision d'un Rosny sardonique."

L'exemplaire présenté ci-dessous est dédicacé par Léo Paillet à Léon Deffoux, journaliste et grand spécialiste de l'Académie Goncourt.

Autre bonus : une coupure de presse se trouvait cachée entre deux pages.

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Léo Paillet "Dans la ménagerie littéraire" (Baudinière - 1925)

Commenter cet article

JEAN.L 04/05/2014 16:04

je possède le livre dédié à sa femme qu'il appelait "Gigi" surnom qui figure sur la tranche du livre ce dernier lui avait été donné quand elle était mannequin. Mariée en 1932 elle divorça en 1946 de Leo Paillet. Cette personne était ma tante et Leo mon parrain.