Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

François Peyrey "La Citation incertaine et le poète malchanceux" (1923)

14 Février 2014, 00:14am

Publié par Fabrice Mundzik

L'article "La Citation incertaine et le poète malchanceux" de François Peyrey fut publié dans L'Echo d'Alger n°4965 du 13 mai 1923.

La Citation incertaine et le poète malchanceux.

M. J.-H. Rosny a récemment publié un nouveau roman : Dans la nuit des cœurs.

Il y cite, en l'attribuant à Joseph Méry, ce quatrain aussi connu que désabusé :

On entre, on crie,
Et c'est la vie.
On crie, on sort,
Et c'est la mort.

Mais un de nos confrères de l'Eclair, M. Léon Treich, saute sur sa plume pour relever une erreur flagrante. Ces vers, affirme-t-il, appartiennent non à Méry, mais à Edmond Texier.

A son tour, un lecteur de la revue Belles-Lettres, M. André Cazamian, entra dans l'arène pour combattre en faveur d'Eugène Manuel. Il priait de rendre à ce... poète le quatrain qui se complète ainsi :

Un jour de fête,
Un jour de deuil...
La vie est faite
En un clin d’œil.

Belles-Lettres ne tarda pas à recevoir une autre protestation courtoise, celle-ci de M. Alexandre Goichon : « Les quatrains sont d'un poète du XVIIIe siècle, Desforges-Maillard, fort oublié et qui mériterait de survivre ».

Néanmoins, M. Maurice Caillard, de Belles-Lettres, trouvant sans doute que son correspondant n'apporte pas de preuve formelle, continue à poser la question : « Qui est l'auteur de ces vers ? »

Les lecteurs de l'Echo d'Alger pourraient-ils la résoudre ?

François Peyrey

François Peyrey "La Citation incertaine et le poète malchanceux" in L'Echo d'Alger n°4965 du 13 mai 1923

François Peyrey "La Citation incertaine et le poète malchanceux" in L'Echo d'Alger n°4965 du 13 mai 1923

Commenter cet article