Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

29 Décembre 2013, 18:08pm

Publié par Fabrice Mundzik

"Le Crime du Docteur" est un roman signé J.-H. Rosny et publié par Fasquelle, dans la Bibliothèque Charpentier, en 1903.

Grâce à une brève, publiée dans Le Journal, nous pouvons désormais préciser qu'il fut mis en vente le 16 mai 1903.

Ce roman est attribué à J.-H. Rosny aîné par la Convention littéraire de 1935.

A ce sujet, se référer au dossier "Que nous enseigne la convention littéraire de 1935 ?" publié dans Le Visage Vert n°23 de novembre 2013.

Quelques extraits :

  • Il était comme un prisonnier au fond d'une fosse, pourrissant sur la terre froide, et cette jeune fille libre, entrevue au travers des barreaux, restait aussi lointaine qu'une habitante de Mars.
  • Il s'avançait vers le vieux homme, lorsqu'un spectacle extraordinaire l'arrêta. Son émotion fut si puissante qu'elle le surprit lui-même. Elle était suscitée par le tiroir ouvert d'un meuble miné par les termites, où la lampe éclairait un flot de billets de banque de toutes les valeurs, jetés pêle-mêle, sans classement d'aucune sorte. La fascination fut telle que Guy en oublia d'abord l'homme tombé. La chaîne des événements qui l'avait conduit devant le trésor présentait ce quelque chose de « machiné » et de fantastique propre à impressionner jusqu'à la superstition les esprits les plus fermes. Combien de fois, sur des milliards de cas, un désespéré, se trouve-t-il devant une tentation aussi brusque, aussi nette et aussi logique ? L'extrême incurie du vieillard ne permettait-elle pas de conjecturer qu'il ignorait le chiffre de ses épargnes et sa mémoire faiblissant de jour en jour, ne faisait-elle pas de cette supposition une quasi-certitude ? Guy n'avait qu'à allonger la main, prendre une poignée de ces papiers anonymes : la vie redevenait brillante et vaste.
  • Il est probable que les criminels les plus traqués trouvent une certaine joie à manier leur butin. Guy avait un sentiment presque respectueux de l'extraordinaire puissance que représentait cette petite masse de papiers bleuâtres. La force et le génie humain y sont condensés. Ils donnent, à qui les possède, tout ce que l'homme a asservi de nature et tout ce qu'il a créé de social...

A lire en complément :

Critiques de Le Crime du Docteur, L'Épave et Les Femmes de Setnê par Georges Casella in Revue illustrée n°16 du 1er août 1903

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

J.-H. Rosny aîné "Le Crime du Docteur" (Fasquelle - 1903)

Commenter cet article