Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
J.-H. Rosny

Anonyme "Dans les Landes - Le Courant d'Huchet" (1927)

6 Décembre 2013, 14:16pm

Publié par Fabrice Mundzik

"Dans les Landes - Le Courant d'Huchet" est un texte anonyme, publié dans La Revue du Touring-Club de France de janvier 1927 :

Le Courant d'Huchet, la merveille des Landes, n'est pas encore classé parmi les « sites de caractère artistique ». Qui le croirait ?

Nous intervenons donc auprès de la Préfecture et du Conseil Général des Landes pour que les formalités nécessaires soient accomplies.

En décembre 1924 un directeur du Ministère des Travaux Publics, que nous avions consulté — par erreur il est vrai — au sujet d'un projet d'abaissement du Courant d'Huchet, nous demanda « la désignation du département intéressé ». Et cependant que de poètes et de prosateurs, ignorés sans doute de ce haut fonctionnaire, ont déjà célébré le Courant d'Huchet !

Voici, au hasard du dossier, quelques citations :

— « L'impression est suave par la fraîcheur et par l'inconnu, la vie des plantes aquatiques, tout le royaume abondant de l'humide remplit l'imagination, mais elle est bientôt débordée : la beauté des arbres, les petites cloches fines des clapotis, la voix des napées, le frôlement soyeux de la rivière contre ses rives, les anses où se pressent les nénuphars jaunes, où tourbillonne le gyrin au bouclier d'acier bleu, où s'agite le notonecte, le monde des orthoptères palpitant sur le miroir limpide, libellules de deuil aux ailes noires, libellules d'or, libellules bleues, traits qui se poursuivent, qui s'arrêtent au bord d'un calice, au sommet d'un jonc, c'est une fête trop abondante pour l'esprit ; seuls les sens et l'instinct en poursuivent les péripéties adorables. »

(J.-H. Rosny jeune)

—« Il faudrait vivre ici pendant de longues semaines, explorant les coins délicieux, vivant le poème des eaux et du ciel. »

(Gabriele d'Annunzio)

— « Le courant d'Huchet, par son très remarquable caractère pittoresque et exotique — personnellement je le considère, ainsi que Maurice Martin, comme la plus exquise vision d'exotisme que nous ayons en France, — par sa topographie côtière absolument unique en Europe — il est parallèle à l'Océan sur les dernier kilomètres de son cours et séparé de lui par une simple dune littorale, disposition et prévision étonnantes de la Nature, qui évite ainsi toute barre à son embouchure, — le courant d'Huchet constitue une des plus admirables merveilles de notre France touristique ».

(A. Glandaz)

— « Imaginez au milieu d'une vaste étendue forestière, tout empêtrée de fougères arborescentes, de grands ajoncs épineux, toute crêtée de la flamme haute et verte des pins ou argentée des chênes, et qui semble impénétrable au voyageur, un cours d'eau que n'a jamais aménagé la main de l'homme et qui suit sa libre fantaisie au milieu d'une nature d'une fantastique luxuriance. Tout a poussé ici librement dans une fièvre prodigieuse de vie, dans une aspiration éperdue vers la lumière, dans une effervescence magnifique ; tout se presse et se mêle dans un tohubohu triomphant. »

(Louis Payen)

— « Une région que la nature a dotée de richesses touristiques de premier ordre, richesses qui se traduisent, pour la commune de Léon, par une notoriété quasi mondiale, aujourd'hui que la descente du prestigieux courant d'Huchet est, à juste titre, considérée comme une des plus curieuses et des plus pittoresques excursions de la France entière. »

(Maurice Martin)

Le classement du courant d'Huchet peut être prononcé rapidement si les propriétaires intéressés ont à cœur de faciliter la tâche de la Commission Départementale des Sites. Nous voulons croire qu'ils apporteront tous leur collaboration dévouée à M. le Préfet des Landes, et nous les en remercions très vivement d'avance.

Anonyme "Dans les Landes - Le Courant d'Huchet" in La Revue du Touring-Club de France de janvier 1927

Anonyme "Dans les Landes - Le Courant d'Huchet" in La Revue du Touring-Club de France de janvier 1927

Commenter cet article